ADEQUABIO

Bactéries photosynthétiques, dépollution, biotechnologies, agriculture, effluents, phytosanitaires, pesticides

 

 

 

Domaine d’activités

 

Production et utilisation de bactéries photosynthétiques notamment dans la dépollution de l’eau.

 

Descriptif de l’entreprise

 

Adequabio produit et commercialise des bactéries photosynthétiques. Elle utilise une technologie issue de la recherche réalisée dans un laboratoire du CEA. Ces deux membres fondateurs sont issus de ce laboratoire. Adequabio est la concrétisation de leur volonté d’accompagner les produits de la recherche vers la société civile. La première application de la société est le système Phytobarre qui traite les déchets liquides de pesticides grâce à l’action de bactéries photosynthétiques.

 

Raison de la création

 

Adequabio a été imaginée en premier lieu dans l’optique de valoriser des travaux de recherche. La démonstration de ceux-ci a été menée dans le cadre du projet LifePhytobarre, soutenu par le programme européen « LIFE ». LifePhytobarre consistait à faire la démonstration de l’efficacité d’un nouveau procédé de traitement des effluents phytopharmaceutiques. Daniel GARCIA, Coordinateur de ce projet européen et Président d’Adequabio, cumule plus de 30 ans d’expérience de recherche sur les bactéries photosynthétiques.

 

Produits et prestations

 

Adequabio réalise des stations de traitement PHYTOBARRE clés en main pour le traitement d’effluents phytosanitaires. C’est le premier produit que la société propose.

Communément appelés pesticides, les produits phytosanitaires ou phytopharmaceutiques sont utilisés en agriculture pour protéger les cultures des maladies, ravageurs et adventices. Ils comprennent majoritairement les herbicides (lutte contre les mauvaises herbes ou adventices), les insecticides (luttes contre les insectes ravageurs) et les fongicides (lutte contre les champignons). Les effluents phytosanitaires sont les déchets liquides générés par la pulvérisation de pesticides sur les cultures. Ils comprennent essentiellement les fonds de cuves de pulvérisation, les bouillies non-utilisées et le lavage des appareils ayant servi aux traitements et sont composés principalement des résidus de produits phytosanitaires. Ils sont caractérisés par une grande variabilité de composition et par une toxicité importante.

Le procédé PHYTOBARRE permet de traiter efficacement ces effluents phytosanitaires, grâce à l’action des bactéries photosynthétiques. Ce procédé est jugé par les premiers utilisateurs comme étant simple efficace, robuste et sans entretien. Forts de ces éléments, nous avons souhaité créer la société afin que cette technologie puisse être généralisée.

L’objectif du procédé PHYTOBARRE est de simplifier au maximum le système en termes de robustesse, de facilité de mise en œuvre et d’entretien au regard des procédés de dégradation biologique existants. L’entretien se résume à l’ajout dans le bassin de traitement d’un sachet contenant les bactéries lyophilisées (1 fois/an). Il n’y a pas d’aération artificielle, pas d’ajout de nutriment, pas de rejets liquides dans l’environnement et peu d’énergie utilisée.

Ce procédé est constitué d’une station de récupération, de confinement, de traitement et de réduction des volumes d’effluents. Le traitement biologique des effluents est réalisé par l’action de bactéries photosynthétiques qui utilisent la lumière du soleil comme source d’énergie et dégradent les molécules actives des pesticides. La combinaison de l’évaporation naturelle de l’eau et de la dégradation par les bactéries assure aux exploitants de gérer efficacement leurs effluents phytosanitaires sans contraintes excessives.

L’entreprise produit et commercialise le consortium de bactéries photosynthétiques utilisé dans le procédé PHYTOBARRE.

 

La société propose également un ensemble de services d’étude, d’analyse des besoins, de conception et réalisation de stations biologiques de traitement, de mise en place et de suivi des procédés biologiques, de la maîtrise du processus complet ainsi que de la maintenance et du suivi des installations.

Adequabio conçoit, développe, industrialise et commercialise pour les collectivités et l’industrie agricole des solutions permettant de mieux répondre aux exigences réglementaires et environnementales en simplifiant et réduisant les coûts de traitement des effluents. A cette fin, l’entreprise s’appuie sur la technologie PHYTOBARRE, utilisée pour le traitement des effluents phytopharmaceutiques, qui est une preuve de son savoir-faire.

 

Anecdote/performance

 

Le système Phytobarre, testé pendant 3ans sur 4 sites différents, a montré un taux moyen de dégradation de 95% de la pollution aux pesticides. Pour le dire autrement, entre la quantité de pesticides entrée dans les Phytobarre tout au long des 3 ans d’activité, et la quantité mesurée au dernier relevé, 95% des molécules actives des pesticides ont disparu.

Le premier prototype de Phytobarre date de 2007.

 

Membre pôle de compétitivité et financement DAP

 

Nous avons bénéficié du Dispositif d’Amorçage Provence. Nous en sommes les 100èmes lauréats.

Daniel Garcia est expert auprès du pôle AquaValley.

 

Contacter l’entreprise

 

Dirigeant : Daniel GARCIA

Tel : +33 (0)6 60 15 13 86

Mail : daniel.garcia@adequabio.fr

 

Pour aller plus loin

 

Site internet : www.adequabio.fr

Réseaux sociaux : www.facebook.com/ADEQUABIO ;

https://twitter.com/ADEQUABIO1

Vous avez une question sur le fonctionnement des
Pépinières d’entreprises innovantes du Pays d’Aix ?
Vous avez besoin d’un renseignement ? Contactez nous

Menu